inhumation

inhumation

inhumation [ inymasjɔ̃ ] n. f.
• 1417 inhumacion; de inhumer
Action d'inhumer. ensevelissement, enterrement. Inhumation d'un cadavre, d'un corps. Inhumation du défunt dans un caveau, une fosse. Lieu consacré aux inhumations. cimetière. ⊗ CONTR. Exhumation.

inhumation nom féminin Action d'inhumer. (Aucune inhumation ne peut avoir lieu sans un constat de décès par un médecin ou un officier d'état civil et en principe moins de 24 heures après le décès.) ● inhumation (synonymes) nom féminin Action d' inhumer.
Synonymes :
- funérailles
- obsèques
Contraires :

inhumation
n. f. Action d'inhumer.

⇒INHUMATION, subst. fém.
[En parlant d'un corps hum.] Action d'inhumer; cérémonie qui accompagne cette action. Inhumation d'un corps; frais, lieu, refus d'inhumation; assister à l'inhumation. L'inhumation s'était faite au cimetière Montparnasse. La première pelletée de terre tomba sur le cercueil à l'instant où sonnaient deux heures à un couvent du voisinage (COURTELINE, Ronds-de-cuir, 1893, 6e tabl., 2, p. 227). Le jour prévu pour l'inhumation (GIDE, Ainsi soit-il, 1951, p. 1180) :
... on ne pourra faire l'inhumation qu'après qu'un officier de police, assisté d'un docteur en médecine ou en chirurgie, aura dressé procès-verbal de l'état du cadavre, et des circonstances y relatives, ainsi que des renseignements qu'il aura pu recueillir sur les prénoms, nom, âge, profession, lieu de naissance et domicile de la personne décédée.
Code civil, 1804, art. 81, p. 18.
Inhumation précipitée, prématurée. Inhumation trop hâtive qui expose à enterrer une personne que l'on croit morte. En Danemark on a tellement peur de l'inhumation prématurée qu'on ouvre la carotide aux morts ou prétendus morts avant de les enterrer (BLOY, Journal, 1899, p. 361).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1417 (doc. ds U. ROBERT, Testaments de l'Officialité de Besançon, II, 36a ds QUEM. DDL t. 3 : la inhumacion de mon corps). Dér. de inhumer; suff. -(a)tion. Fréq. abs. littér. : 44. Bbg. QUEM. DDL t. 3.

inhumation [inymɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. Déb. XVIe; inhumacion, 1417; de inhumer.
1 Action d'inhumer (un corps humain). Ensevelissement, enterrement (1.), sépulture; → Enterrer, cit. 10; faire-part, cit. 2; funèbre, cit. 1. || Réglementation de l'inhumation. Décès (cit., Code civil, art. 77). || L'inhumation d'un cadavre, d'un corps. || Inhumation dans un caveau, une fosse. || Lieu consacré aux inhumations. Cimetière. || Frais d'inhumation.Inhumation prématurée (d'une personne que l'on croit morte; → Être enterré vivant).
1 L'inhumation s'était faite au cimetière Montparnasse. La première pelletée de terre tomba sur le cercueil à l'instant où sonnaient deux heures (…)
Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, VIe tableau, II.
2 Didact. Pratique qui consiste à mettre les corps des morts en terre.
2 Ainsi donc, les Paléanthropiens enterraient leurs morts. Plus exactement les Néanderthaliens, qui sont les derniers Paléanthropiens, pratiquaient l'inhumation, car il ne semble pas qu'il ait été constaté d'inhumation avant le début de la dernière période glaciaire. Il s'agirait par conséquent d'une innovation qui précède à peine le moment où l'on parvient aux formes raciales actuelles.
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, t. I, 158-159.
CONTR. Exhumation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • inhumation — Inhumation. s. f. v. Enterrement. L Inhumation des corps. les frais de l inhumation …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Inhumation — In hu*ma tion, n. [Cf. F. inhumation.] [1913 Webster] 1. The act of inhuming or burying; interment. [1913 Webster] 2. (Old Chem.) The act of burying vessels in warm earth in order to expose their contents to a steady moderate heat; the state of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Inhumation — (v. lat.), die Beerdigung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • inhumation — INHUMATION: Trop souvent précipitée : raconter des histoires de cadavres qui s étaient dévoré le bras pour apaiser leur faim …   Dictionnaire des idées reçues

  • inhumation — 1630s, noun of action from L. inhumare (see INHUME (Cf. inhume)) …   Etymology dictionary

  • Inhumation — Rite funéraire Le rite funéraire (ou funérailles) est un ensemble de gestes et de paroles accompagnant l agonie puis la mort d un être humain. Les anthropologues considèrent généralement que les rituels funéraires sont un des fondement ou… …   Wikipédia en Français

  • INHUMATION — s. f. Action d inhumer. L inhumation d un corps. Aucune inhumation ne peut être faite sans une autorisation de l officier de l état civil. Un lieu consacré aux inhumations. Frais d inhumation …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INHUMATION — n. f. Action d’inhumer. Il se dit surtout dans la langue administrative. L’inhumation d’un corps. Aucune inhumation ne doit être faite sans une autorisation de l’officier de l’état civil. Un lieu consacré aux inhumations. Frais d’inhumation …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • inhumation — (i nu ma sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. Action d inhumer. L inhumation d un corps. •   On a vu des refus de sacrements, d inhumation, sous prétexte d hérésie : barbarie dont les païens même auraient eu horreur, VOLT. Dict. phil. Droit… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • inhumation — skubus laidojimas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Laidojimas, paprastai kovos lauke, kai nėra sąlygų laidoti kapinėse ar pagal tautines ar tarptautines normas. atitikmenys: angl. burial; emergency burial pranc. inhumation; inhumation… …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”